« Dry » par Neal & Jarrod Shusterman

81MlRRNic4L

Titre : Dry

Auteurs : Neal & Jarrod Shusterman

Pages : 444

Résumé : La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…

Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.

Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

Mon avis :

Dans ce roman, on parle de la sécheresse en Californie qui amène à des solutions drastiques. Alyssa, l’un des personnages principal, voit sa vie basculer par cet événement. Elle ne va plus pouvoir prendre de douche, ne boira plus à sa soif, ne mangera plus à sa faim non plus et devra survivre dans un milieu plutôt difficile. Très, difficile, même. Et, en plus de ça, elle devra veiller à ce que son petit frère aille bien. Autant que l’on puisse l’être avec ces événements-ci.

Alyssa est un personnage attachant, tout comme son frère, Garrett. Elle a une grande part d’humanité et veut que tout le monde soit bien. Dans la mesure du possible. En revanche, Kelton, leur voisin, est moins attachant. Quand on commence à s’attacher à lui, un événement arrive et bam, on est un peu déçu. Pareil pour Henry. Bien que ce soit plus vrai pour ce dernier que pour Kelton. Ensuite, on a Jacqui. Elle est drôle, un peu agaçante, mais on l’aime bien. On peut facilement s’identifier à au moins un des personnages. A part les personnages, ce qu’il y a de bien, ce sont les arrêts sur image, qui nous donnent un aperçu de ce qu’il se passe autre part que chez Alyssa ou en tout cas dans les alentours où elle se trouve. La sécheresse est un sujet d’actualité qui, je l’espère, n’arrivera pas à ce point d’ici peu. Quant aux auteurs, l’écriture est fluide, le roman se lit facilement, on ne remarque pas forcément qu’il a été écrit à quatre mains. Les événements se déroulent beaucoup plus rapidement sur la fin que dans le début et au milieu du roman. Le début était un peu long, mais on s’immerge facilement dans l’histoire. En ce qui concerne la fin, elle est plutôt prévisible, mais elle n’est pas mauvaise pour autant. Et dernier petit point négatif : au début, on s’y perd un peu au niveau des différents point de vue. Quand les auteurs introduisent un nouveau personnage, on se demande qui c’est et ce qu’il fait là.

En résumé, j’ai bien aimé ma lecture. Il s’agit là d’un sujet d’actualité qui touche un peu tout le monde. Les adolescents devraient lire ce roman pour se sensibiliser à la choses. Les adultes aussi, d’ailleurs. Les personnages sont parfois agaçants, décevants à cause de leurs actions, mais peut-on réellement leur en vouloir ? Je ne pense pas.

Extrait :

« Juste sous mes yeux, un vieil homme s’est fait piétiner à mort. Une mère à volé de l’au à un gosse. J’ai même vu un homme dégainer un couteau et massacrer un inconnu de sang-froid. »

Ma note : 

16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s