« Un si petit oiseau » par Marie Pavlenko

418Cv+I93rL._SX315_BO1,204,203,200_

Titre : Un si petit oiseau

Auteur : Marie Pavlenko

Pages : 386

Résumé :

« Elle ferme les yeux, écoute la nuit, elle sent battre le coeur de la Terre, sous elle, celui des gommes, des arbres, des animaux, ce coeur nocturne qui bat depuis le commencement, qui battra après elle. Elle appartient à ce monde immense. Et son bras, peut être, alors, est dérisoire. »

Mon avis :

On parle là d’une jeune femme de mon âge (ouiii pour une fois) qui à un accident. Malheureusement, dans cet accident, elle perd l’un de ses bras. Mais heureusement, les gens de son entourage l’entourent bien pour qu’elle se remette de cet accident. Même si ça prend du tout. Sa tante, sa mère, sa soeur (un peu moins), un certain Aurèle et un inconnu aux livres de Blaise Cendrars. Et je m’excuse d’avance pour le cours avis qui va suivre, parce que je ne sais pas quoi dire sur ce livre qui est un gros coup de coeur. Le comble.

Commençons par les personnages. J’aime beaucoup Abi, l’héroïne. Elle est attachante et on éprouve de la tendresse à son égard. Quant à la soeur d’Abi, elle est un peu agaçante, mais en vrai elle n’est pas si mal que ça, vous verrez. Ensuite, il y a la mère des filles, qui se dévoue corps et âme à sa fille manchote. Ce n’est pas un terme péjoratif, pas du tout. Du moins pas de mon point de vue. Il y a le père, un peu moins présent dans le livre, mais qui fait de son mieux pour que sa fille se sente bien. Nous avons aussi la tante qui est un grand moment de rire à elle-même. Elle est complètement dingue, mais on l’adore. Et je n’en dis pas plus sur les personnages histoire de ne pas spoiler hein, parce que l’art de spoiler je le laisse aux autres. Après, en ce qui concerne l’histoire. Je l’ai adoré, c’est un coup de coeur, comme je l’ai dit un peu plus haut. Poignant, enivrant, je n’ai pas pu m’en détacher facilement. Je n’avais même pas envie de le terminer. Il est drôle, tendre et parfois donne envie de pleurer (surtout un passage en particulier que je vous laisse découvrir par vous même). Et puis l’écriture est fluide et le roman se laisse lire facilement.

Pour résumé, j’ai beaucoup aimé ce livre touchant avec juste ce qu’il faut d’humour. Les personnages sont tous attachant, sauf Thomas. Mais qui est Thomas ? Eheh, je vous laisse le découvrir en lisant. Ensuite hum…mon personnage préféré c’est la tante d’Abi, parce qu’elle est drôle à souhait et qu’elle met de bonne humeur avec ses petites bourdes et ses blagues et ses projets.

Extrait :

« Je me suis longtemps demandé ce qu’ils en avaient fait, de mon bras […] Ma main avec laquelle j’ai joué de la guitare, fait des pâtés de sable, imité l’ombre des oiseaux sur les murs, tressé mes cheveux et ceux de ma soeur, grimpé aux arbres, serré ma ceinture de judo, noué mes chaussures, caressé ****** »

Ma note :

20/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s